Courbefy: un village fantôme sur le site d'un vieux chateau-fort

Publié le par Christian Bélingard

courbefy-5584.JPG

dimanche 26 février 2012, Courbefy

 

A Courbefy, commune de Bussière-Galant (Haute-Vienne) le passé parle encore au visiteur même si la vieille forteresse des vicomtes de Limoges n'est plus qu'un tas de ruines dont il ne subsiste que quelques fondations et où il devient de plus en plus dangereux de s'aventurer. Mais ce n'est pas l'histoire médiévale tumultueuse de ce site qui attire les foules en cette fin d'hiver, ni même les fontaines à dévotions depuis longtemps tombées en désuétude. Non, le succès de fréquentation de la vieille colline qui se dresse aux confins du Limousin et du Périgord est du depuis quelques jours à ce qu'on appelle de nos jours un "buzz" médiatique.

 

Ce dimanche 26 février, de nombreux habitants de la région mais aussi de départements plus éloignés et d'étrangers (anglais, hollandais) se sont précipités pour découvrir l'objet de toutes les convoitises: un village de vacances à l'abandon mis en ventes aux enchères pour la modique somme de 330 000 euros. Si l'audience qui s'est tenue le 20 février au tribunal de Limoges n'a pas permis de trouver un acquéreur, il semble que depuis les propositions aient afflué dans le cabinet d'avocats chargés de cette vente...

 

Pour ceux qui veulent en savoir davantage sur l'histoire de ce site, voici un article publié sur "Limousin Medieval" depuis le 14 novembre 2009 et auquel je vous invite à vous référer. Vous êtes déjà plus de 5000 à l'avoir fait ces derniers jours...

 

Commenter cet article

Claudine Lainé 29/02/2012

J'ai vu le sujet sur je ne sais plus quelle chaine... je me disais qu'il est dommage qu'un village se perde ainsi... je ne le pensais pas si près de St Yrieix, n'ayant pas fait attention à la
situation géographique!
Mais je vois qu'il ne devrait pas se perdre! mais au vu de ce que je viens de lire, cela risuqe encore de faire un petit bout de France que vont s'offir des gens n'ayant pas de racines locales...
C'est dommage pour les locaux... la mise à prix ne m'est pas apparue comme énorme... la commune ou les asso pourraient peut-être... Mais bon, je rêve facilement!