Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 10:12

Marqab, à deux kilomètres à peine de la côte syrienne, culmine à 362 m. Le site avait déja été occupé par les Byzantins puis par les Musulmans. Au lendemain de la première croisade, les Croisés y construisirent une des plus vastes citadelles franques de Syrie d'où ils pouvaient contrôler la principale voie de passage des armées venues d'Europe pour poursuivre l'occupation en Terre Sainte. Une "obscure lignée de chevaliers francs" hérita du château mais celui-ci devint en 1156 une des principales possessions des Hospitaliers. Ces moines qui étaient aussi soldats tenaient toute la région en tenaille, grâce à leur implantation au krak des Chevaliers, autre forteresse puissante, et  par l'intermédiaire de Chastel-Blanc (Safita), tous ces châteaux communiquant entre eux par des signaux de fumée.


  Marqab-copy.jpg
château de Marqab, Syrie (photo C.Belingard, août 2010)

Ce qui frappe d'emblée le visiteur, à Marqab, c'est bien sûr la couleur noire de la pierre ( basalte) et le massif mur d'enceinte conforté par quatorze tours rondes ou carrées. On pénètre dans le château par la tour de la Porte, située à l'Ouest. Une chapelle y fut édifiée en style gothique en 1186. Le donjon abrite une immense salle. A proximité de la chapelle,  des locaux à usage domestique témoignent de la vie quotidienne dans la forteresse. En effet, l'une des salles a gardé encore deux tours à pain (le château pouvait disposer de cinq ans de vivres).

 

chapelle Marqab copychapelle du château de Marqab ( Syrie, photo C.Belingard, août 2010)

Marqab fut d'ailleurs un des seuls bastions qui parvint à résister un certain temps aux assauts des troupes conduites par Saladin. Le système hydraulique développé pour fournir l'eau à l'intérieur du château a forcé l'admiration des historiens. Celui-ci a  permis de conserver des réserves d'eau pendant plus de six mois malgré un siège conséquent. Les hospitaliers quittèrent le château de Marqab en 1285, gagnant Tortose d'où ils rembarquèrent finalement pour Chypre en 1291.

 

localiser Marqab

Partager cet article

Published by Christian Bélingard
commenter cet article

commentaires

Blog Le Limousin Médiéval

  • : Le Limousin médiéval
  • Le Limousin médiéval
  • : découvrez le Limousin médiéval, ses châteaux, ses chevaliers, ses églises romanes, ses chemins de Compostelle
  • Contact

Profil

  • Christian Bélingard
  • je suis originaire du pays des  Lémovices, je suis passionné par l'histoire médiévale et je pratique le vélo à titre de loisir. Expérience marquante: une randonnée de dix jours sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.
  • je suis originaire du pays des Lémovices, je suis passionné par l'histoire médiévale et je pratique le vélo à titre de loisir. Expérience marquante: une randonnée de dix jours sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

diaporama


Mes livres

j'ai le plaisir de vous présenter ici les trois ouvrages que j'ai publiés à ce jour:
  • Un village arédien sur la route de Compostelle, Fanlac 1997
  • De Vézelay à Saint-Jacques-de-Compostelle, Editions Sud-Ouest, 2001
  • Limousin, Editions Sud-Ouest, 2006

Archives

Le chevalier au Lion

Goulfier de Lastours,héros de la 1ère Croisade - kewego
Un chercheur, Jean-François Gareyte, a retrouvé un manuscrit à Madrid qui relate les périgrinations d'un chevalier limousin lors de la première Croisade. Pour en savoir plus: http://www.le-limousin-medieval.com/