Dimanche 17 octobre 2010 7 17 /10 /Oct /2010 07:10

Entre 1100 et 1105, l'évêque de Compostelle Diego Gelmirez entreprit deux voyages à Rome. Ce prélat d'exception fut non seulement un grand voyageur mais aussi un homme d'église soucieux de faire rayonner la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle dans l'Europe toute entière. Il s'était mis en tête de convaincre le pape de lui accorder une distinction qui fasse autorité dans son pays et même au delà. Lors du premier déplacement, il alla directement à Rome en passant par la via Tolosana, tandis que lors du second, il fit un détour par Cluny en empruntant plusieurs tronçons de la via Podiensis et de la via Lemovicensis pour traverser l’intérieur de la France.

 

C'est durant ce deuxième voyage qu'il découvrit le Limousin où il fit au moins deux étapes. Cela se passait à l'automne de l'année 1104. Diego Gelmirez, accompagné par quelques hommes d'armes et par d'autres prélats,  passa d'abord par Auch où il fut accueilli le 8 septembre par l’évêque du lieu, le jour de la Nativité de la Vierge. Ensuite il s'arrêta à Toulouse, puis au monastère Saint-Pierre de Moissac. Il fit sans doute étape dans  la ville de Cahors avant de visiter le monastère Saint-Pierre d'Uzerche puis l'abbaye Saint-Martial de Limoges. Il reçut de Saint-Martial des biens situés à Chambon-sur-Voueize et à Saint-Léonard-de-Noblat,mais rien ne prouve que l'évêque de Compostelle ait poussé jusque dans la cité où le patron des prisonniers était honoré.

 

église saint pierre ext-2l'église Saint-Pierre d'Uzerche

 

A Limoges, cité de saint Martial, l'accueil surpassa tout ce qu'il avait connu jusque-là, selon une source médiévale de première main , l'Historia Compostellana, qui relate ce voyage. Diego Gelmirez  gagna par la suite Rome après avoir séjourné un temps à Cluny, où il rencontra longuement Saint-Hugues et obtint sans doute des conseils fort utiles pour aller "démarcher" le souverain pontife. Ce deuxième voyage fut couronné de succès.  Le 30 octobre 1104, sur l'autel de Saint-Laurent, le  pape Pascal II (1099-1118) lui remit la dignité du Pallium et la confirmation de l'exemption de son siège à l'égard de Braga (1).

 

(1) extrait de l'article "Toulouse et Compostelle" par Humbert Jacomet

Par Christian Bélingard - Communauté : Le Moyen Age
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Blog le limousin médiéval

diaporama


Mes livres

j'ai le plaisir de vous présenter ici les trois ouvrages que j'ai publiés à ce jour:
  • Un village arédien sur la route de Compostelle, Fanlac 1997
  • De Vézelay à Saint-Jacques-de-Compostelle, Editions Sud-Ouest, 2001
  • Limousin, Editions Sud-Ouest, 2006

Le chevalier au Lion

Goulfier de Lastours,héros de la 1ère Croisade - kewego
Un chercheur, Jean-François Gareyte, a retrouvé un manuscrit à Madrid qui relate les périgrinations d'un chevalier limousin lors de la première Croisade. Pour en savoir plus: http://www.le-limousin-medieval.com/

Profil

  • Christian Bélingard
  • Le Limousin médiéval
  • Homme
  • photo culture histoire aquitaine découverte
  • je suis originaire du pays des Lémovices, je suis passionné par l'histoire médiévale et je pratique le vélo à titre de loisir. Expérience marquante: une randonnée de dix jours sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés